Travail et emploi des femmes en Europe

2.6. Conclusions

 En caricaturisant ainsi la spirale infernale du « self-fulfilling prophecy », nous souhaitons attirer l’attention sur la complexité des mécanismes sociaux en jeu et sur les différentes niveaux de réalité (pratiques, représentations) qu’il convient d’intégrer dans l’analyse du travail et de l’emploi des femmes en Europe.  

Les analyses comparées de la situation professionnelle des femmes dans les différents pays membres de l’Union européenne présentées dans ce chapitre doivent avant tout permettre de nuancer ce schéma. Il s’agit surtout de comprendre le caractère socialement et historiquement construit des différentes modalités d’investissement professionnel et familial des hommes et des femmes dans les différents pays européens et de mesurer ainsi les effets réciproques qui lient la sphère de l’activité professionnelle à celle de la vie familiale et domestique.  

Il est encore trop tôt pour savoir quelles seront les conséquences précises de la construction européenne sur la transformation du modèle de « l’homme pourvoyeur principal des ressources » dans l’ensemble des pays membres de l’U.E.. Il semblerait néanmoins que, par leur volonté à conquérir de nouveaux espaces d’autonomie et d’épanouissement personnel, les femmes européennes laisseront des traces indélébiles sur l’organisation familiale et professionnelle de l’Europe du 21ème siècle.