Coordonnées:

La philologie française fait partie du Département des langues modernes.

Les coordonnées du personnel se trouvent sur les pages TUHAT, les heures
de permanence sur Flamma (intranet).

B.P. 24 (Unioninkatu 40, 5e étage)
FIN-00014 Université de Helsinki
Finlande

Annuaire du département

 

Recherche

Publications du personnel: voir Enseignants et chercheurs

La recherche des langues romanes porte aussi bien sur la philologie proprement dite que la linguistique. La tradition philologique est représentée par les nombreuses éditions de textes médiévaux publiées par les romanistes de Helsinki depuis la fin du XIXe siècle. La recherche linguistique comprend par exemple les travaux d'ordre contrastif (finnois-français et finnois-italien) et ceux portant sur la syntaxe diachronique. Les thèses de doctorat récentes portent entre autres sur la syntaxe des langues romanes modernes, la linguistique textuelle, l'énonciation et la traductologie.

Les professeurs des langues romanes sont responsables de la section des langues romanes de la revue Neuphilologische Mitteilungen, publiée depuis 1899.

Projets de recherche

Les recherches contrastives français-finnois, entamées dans les années 1970 par M. Olli Välikangas, professeur honoraire, sont basées sur des accords entre les universités de Helsinki et de Paris III et sont toujours poursuivies en collaboration avec des chercheurs français. Des colloques de linguistique contrastive ont eu lieu depuis 1979 en France et en Finlande, et le dernier en date (le sixième) a été organisé à Helsinki en automne 2002. Les actes de ce colloque sont parus dans les Publications des langues romanes en 2004.

Mme Leena Löfstedt, ancien professeur des universités de Helsinki et de Jyväskylä, a entrepris dans les années 1970 un projet d'édition de textes latins traduits en français médiéval, ce qui a contribué à relancer la recherche portant sur les traductions de la littérature médiévale française et italienne. Un projet franco-finlandais d'édition de la traduction en moyen français des Triomphes de Pétrarque est en cours (mené par Elina Suomela-Härmä et Gabriella Parussa, Paris).

Le premier projet concernant plusieurs langues romanes a démarré en 2000 ; ce projet porte sur l'étude de la déixis sociale ou des formes d'adresse dans les langues contemporaines (français, italien, espagnol). D'ordre surtout sociolinguistique, il est basé aussi bien sur des recherches menées sur le terrain et des interviews que sur des matériaux littéraires. Plusieurs mémoires de maîtrise sur ce domaine sont en cours. Angela Bartens, Eva Havu et Juhani Härmä ont chacun présenté une communication au colloque sur les pronoms de 2e personne et les formes d'adresse, organisé à Paris en mars 2003. Le texte de ces communications peut être consulté sur le site du colloque. Les communications de Mme Havu et de M. Härmä sont en français, celle de Mme Bartens est en espagnol.

Un projet de recherche internordique, ayant comme thème la réception de la littérature réaliste en Scandinavie, a vu le jour en 2002. Ce projet, qui réunissait, jusqu’en 2005, des chercheurs de tous les pays nordiques ainsi que des Français, était dirigé par Mme Brynja Svane, professeur à l'université d'Uppsala. Les participants finlandais étaient les professeurs Mervi Helkkula et Juhani Härmä et notre doctorante Laura Tuominen. 

Eva Havu, maître de conférences, fait partie du réseau international de recherche en linguistique française, GRAMM-R, des deux universités bruxelloises, Université Libre de Bruxelles et Vrije Universiteit Brussel, et elle travaille dans l'équipe étudiant les constructions à prédication seconde.

21-24 septembre 2005, XXIXe Colloque international de linguistique fonctionnelle
http://www.helsinki.fi/nykykielet/congres/SILF

21-30 mai 2008, «Représentations du sens linguistique» RSL IV
http://www.helsinki.fi/nykykielet/congres/RSL

Les études doctorales

Les études doctorales mènent à un D.E.A. ou/et à un doctorat ès lettres. Les personnes intéressées doivent en discuter au préalable avec l'un des professeurs et présenter un projet de recherche détaillé pour être admises à poursuivre ces études.

Les doctorants sont tenus de participer activement aux séminaires organisés à leur intention. Aux cinq ou six séances annuelles, au cours desquelles les doctorants présenteront leurs propres travaux, s'ajoutent les conférences faites par des professeurs invités. Les doctorants sont également informés des autres manifestations pouvant se rattacher aux études doctorales.

Les formalités requises par la Faculté