Coordonnées:

La philologie française fait partie du Département des langues modernes.

Les coordonnées du personnel se trouvent sur les pages TUHAT, les heures
de permanence sur Flamma (intranet).

B.P. 24 (Unioninkatu 40, 5e étage)
FIN-00014 Université de Helsinki
Finlande

Annuaire du département

 

Histoire

L'enseignement des langues romanes (français et italien) remonte au XVIIe siècle, alors que l'Université se trouvait encore à Turku, et on commença à enseigner la philologie romane et la littérature des pays romans à la fin du XIXe siècle. En 1889, Werner Söderhjelm fut nommé chargé de conférences (dosentti, docent) de philologie romane, une chaire extraordinaire fut créée pour lui en 1894, et il devint professeur titulaire en 1908.

La philologie romane englobe en principe l'étude des différentes langues romanes. Dès les débuts, l'accent était mis sur la langue et la littérature françaises, même si les principales autres langues romanes étaient également enseignées. Après la création en 1981 d'une chaire pour les langues ibéro-romanes, puis en 1996 d'une chaire pour la philologie italienne, la discipline la plus ancienne de l'ancien Département des langues romanes prit le nom de philologie française.

Werner Söderhjelm eut comme successeurs à la chaire de philologie romane Axel Wallensköld, Arthur Långfors, Veikko Väänänen et Olli Välikangas. La chaire des langues ibéro-romanes fut créée en 1981 et celle de philologie italienne en 1996. Les professeurs actuels en philologie française sont Juhani Härmä (philologie romane) et Mervi Helkkula (langue française), les chargés de conférences sont actuellement au nombre de sept (Eva Havu, Meri Larjavaara, Outi Merisalo, Ulla Tuomarla, Fred Dervin, Mari Wiklund, Simo Määttä).

Au début, la recherche et l'enseignement étaient centrés sur la philologie et les études littéraires. La fin du XIXe siècle vit la naissance de ce qui est devenu célèbre sous le nom d'école finlandaise dans les recherches portant sur la langue et la littérature médiévales. Cette école s'est fait connaître mondialement surtout grâce à ses éditions de texte. Ces éditions, qu'on a continué à publier jusqu'à la deuxième moitié du XXe siècle, portaient tout particulièrement sur l'œuvre de Gautier de Coincy, poète du début du XIIIe siècle. Durant ces dernières décennies, la recherche en linguistique a pris une place de plus en plus importante (par ex. linguistique contrastive, syntaxe, études textuelles, énonciation).